Culture

Caricature, l’art de la liberté

09 Janvier 2015

CC - Wikimedia - Confucius17

Qu’a-t-on le droit de dire ? Qu’elles sont les limites de la caricature ? La liberté d’expression est un sujet qui alimente le débat, encore plus aujourd’hui après l’attentat.

La caricature n’a jamais été aussi défendue en France qu’aujourd’hui. « Il faut continuer à faire vivre la caricature, la liberté d’expression et la liberté de la presse. Il faut lutter pour que la censure ne soit jamais imposée », explique la responsable du centre international de la caricature du dessin de presse et d’humour de St-Just-le-Martel.
Le peuple français a bien montré ce soutient en manifestant en mémoire des victimes et en s’appuyant sur la liberté d’expression, qui pour eux est « fondamentale ».
« Je pense que la liberté d’expression a été remise en cause mais qu’elle n’est pas pour autant en danger : on l’a bien vu avec la grande mobilisation » confirme Sabine Demarte, responsable du festival Traits D’humour.
« Il nous faut du temps pour rebondir, mais on a plusieurs projets » poursuit-t-elle. Ce festival prévoit de faire un événement cette année avec un hommage particulier à Charlie Hebdo.

Une seule conviction pour les personnes mobilisées : lutter ensemble pour la liberté d’expression et la liberté de la presse et continuer à faire vivre la satire. Sabine Demarte conclut : « il faudra être prudent dans les dessins, mais toujours combattre ».


CC - Flickr - Thierry Ehrmann
Licence creative commons : https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/


Par Sophie Zaslavsky et Léa Caboche

Publié par Léa Caboche

Partager cet article