Culture

« L’art, ce n’est pas de tuer un animal »

17 Avril 2015

Crédit :Christophe Quintin (Flickr, CC)

Présentée à la « Ménagerie de verre » à Paris jusqu’à samedi, « Accidens » la pièce de théâtre de Rodrigo Garcia fait polémique. Sur scène, un acteur tue et cuisine un homard, ce qui a indigné plusieurs associations de défense des animaux. Une pétition visant à interdire la pièce, perturbée par une spectatrice mardi à Paris, a réuni plus de 30 000 personnes. Danielle, militante à la Fondation Brigitte Bardot, a assisté à la représentation mercredi soir.

Pourquoi cette pièce fait-elle polémique ?
Danielle : « L’acteur traite le homard comme un objet. Il n’a aucune estime pour ce petit être et oublie que celui-ci est vivant. Le public est là pour assister à une exécution et pour finir, par un repas. Le plus choquant, ce sont les spectateurs auxquels la pièce a donné faim… »

Selon vous, la pièce doit-elle être interdite ?
« Notre fondation avait déjà porté plainte avec d’autres associations de défense des animaux en 2010 après l’affaire des hamsters [NDLR. Dans sa pièce Et balancez mes cendres sur Mickey, il plongeait des hamsters vivants dans l’eau avant de les repêcher in extremis de la noyade]. Rodrigo Garcia n’avait pas été inquiété alors à quoi pour bon réitérer ? »

Peut-on tout faire sur scène au nom de l’art ?
« Ce n’est pas de l’art, ni même du divertissement. L’art, ce n’est pas de tuer un animal, même un simple crustacé. »

Propos recueillis par Antoine Merminod

Publié par Antoine Merminod

Partager cet article