Culture

Qui est le Polnareff de Cetelem

17 Avril 2015

Michel Polnareff réclame un million d’euros à la banque Cetelem à cause de son sosie publicitaire. Mais son interprète, Jean-Louis Barcelona, préférerait que l'on parle de son parcours de comédien.

« Mais c’est dingue, je suis coincé ! », crie un sosie de Polnareff, les mains enfoncées dans le ciment, dans une publicité de la banque Cetelem. Ce personnage existe depuis 4 ans, mais c’est uniquement maintenant que le chanteur réclame un million d’euros. Ce dernier trouve que son « sosie » dans le spot dégrade son image. Mais celui qui se déguise en Polnareff dans la pub Cetelem est avant tout un comédien. « Je ne suis pas son sosie officiel, j’en imite un qui essaie de lui ressembler. Il y a des problèmes plus graves, se défend-il en riant. Les icônes qu’on joue dans la publicité sont des idoles, on veut tous leur ressembler… ».

Âgé de 40 ans Jean-Louis Barcelona est débordant d’une énergie qu’il transmet très facilement. “J’adore faire les publicités scénarisées”, s’emporte-t-il. Il a remporté le prix de meilleur interprète pour la pub Côte et match de la Française des jeux en 2004. Le comédien a refusé plusieurs interviews.

Jean-Louis Barcelona n’aimait pas l’école. Amoureux de science-fiction, l’acteur compare avec second degré son enfance à celle du film « Carrie ». « Je subissais des moqueries à cause de mes grosse lunettes rondes et rouges. Un jour j’ai mis un grand coup de pied dans les parties d’un costaud, on ne m’a plus jamais posé de problème. » De petite taille, mais pas sans défense, il découvre l’art du spectacle en seconde, le début de sa passion. Fonçant droit vers des études de comédien, il enchaîne une licence de théâtre et passe par le conservatoire de Marseille. Le comédien originaire de Mazamet dans le Tarn, quitte ensuite le Sud et se dirige vers Paris.

Ses débuts sur les planches se font dans des pièces contemporaines. Il connait son premier grand succès avec “Les deux canards”, une pièce de théâtre avec Yvan le Bolloch et Isabelle Nanti. Une comédie nominé aux Molières en 2009 dans les catégories costumes et meilleure pièce comique. C’est une rencontre singulière avec Isabelle Mergault qui marque un tournant décisif. Lors d’une soirée, il renverse sa coupe de champagne sur la comédienne. Les deux futurs amis conversent, et Jean-Louis lui propose de venir le voir jouer au théâtre. C’est le coup de foudre professionnel. Elle l’engage ensuite dans chacune de ses pièces suivantes. La dernière en date, “Ouh Ouh”, mise en scène par par Patrice Leconte, a reçu un Globe de cristal ce lundi 13 avril.

On peut aussi retrouver Jean-Louis Barcelona sur le petit écran. Ce lundi il apparaissait en croque-mort dans la série Templeton, une comédie/western diffusée sur la chaîne OCS Série.

Publié par Arthur Dubois

Partager cet article