Societe

La cravate solidaire habille les demandeurs d’emploi

18 Juin 2015

Ambiance d'un atelier parisien.
Soutenue par un fond de l’Etat en faveur des initiatives socialement innovantes, l'association La cravate solidaire offre vêtements et conseils aux demandeurs d’emploi.

L’habit ne fait pas le moine mais il y contribue”. Telle est la devise de l’association La cravate solidaire qui propose depuis 2012, de fournir gratuitement des habits professionnels aux demandeurs d’emploi en situation précaire. Vestes, pantalons, blazers, cravates, chemises et chaussures sont ainsi collectés auprès d’entreprises ou de particuliers avant d’être redistribués par les bénévoles.

L’apparence, un critère important à l’embauche

A l’origine de cette initiative, trois amis, alors étudiants en école de commerce, et sensibles aux innovations sociales. Tout est parti d’un constat, celui que “tout le monde n’a pas les moyens d’acheter un costume pour un simple entretien d’embauche” estime Yann Lotodé, co-fondateur de La cravate solidaire. Or l’apparence et le savoir être en entretien représentent plus de 60% de leur prise de décision selon une étude menée auprès des services des ressources humaines en France.

Néanmoins, l’association ne souhaitait pas seulement être “un vestiaire”, mais accompagner au mieux les chômeurs dans leur recherche d’emploi. Des conseillers en image et recruteurs bénévoles interviennent donc auprès d’eux. Des entretiens à blanc sont ainsi simulés par des recruteurs professionnels.

Plusieurs antennes en France

Face à l’augmentation de la demande, La cravate solidaire compte aujourd’hui trois salariés et près de 100 bénévoles au sein de ses 5 antennes nationales (Paris, Lyon, Lille, Caen et Le Mans). Elle a aidé, depuis sa création plus de 450 personnes. L’association espère à l’avenir développer des conseils en maquillage et en coiffure dans ses ateliers.

Publié par Maëlle Auriol

Partager cet article