Societe

La Défense timide pour Charlie

08 Janvier 2015

Un hommage hésitant a été rendu au centre commercial de La Défense

Peu de gens ont marqué la minute de silence au centre commercial de La Défense. Malgré la forte affluence de clients venus profiter des soldes, peu se sont arrêtés dans leur course à la bonne affaire. Pourtant les commerçants, eux, ont cessé de travailler. Leila, la trentaine, a tiré son rideau de fer. « C’était naturel pour moi de rendre hommage à ces journalistes et policiers assassinés. Je trouve ça vraiment regrettable de voir que la majorité des clients n’ont pas marqué leur soutien face à cet attentat. » Elle poursuit : « On a reçu des consignes de ma direction pour cette minute de silence, mais même sans je l’aurais fait. » Christine, responsable d’une enseigne de chaussures trouve pour sa part « essentiel et juste » de s’unir dans une minute de silence. Les quelques clients de son magasin se sont aussi arrêtés avec émotion pour certains. « C’est notre histoire, notre liberté qui a été bafouée par ces terroristes »  déclare tristement une cliente aux cheveux gris.

Une émotion qui contraste avec l’indifférence de la majorité des consommateurs du centre comProxy-Connection: keep-alive
Cache-Control: max-age=0

rcial. « Je ne comprends pas les gens. Tout le monde était au courant. Même si une annonce au micro aurait été préférable. Il y avait des slogans Je suis Charlie sur les annonceurs. Je suis déçu. » clame un autre homme, la cinquantaine. Malgré l’arrêt d’hommes et femmes en plein milieu des allées, rien n’y fait, les clients défilent. Entre émotion, surprise et déception pour les uns et indifférence pour les autres. Une ambiance étrange en ce jour de deuil national…

Benoît Durand

Publié par Benoît Durand

Partager cet article