Societe

Un vaccin contre le sida à l’essai sur l’homme

29 Janvier 2013

L'hôpital de la Conception va tester un vaccin contre le sida, sur des volontaires atteint du VIH. Photo timone.univ-mrs.fr
Un vaccin curatif contre le virus du sida sera prochainement teste sur l'homme à Marseille.

Ce serait une découverte médicale fondamentale. Plus de trente ans après l’apparition de la pandémie du sida, à la fin des années 1970, l’hôpital de la Conception à Marseille va tester un vaccin thérapeutique sur quarante-huit personnes séropositives volontaires, comme l’a annoncé La Provence dans son édition du mardi 29 janvier 2013. C’est dans le service des maladies infectieuses de l’hôpital de la Conception que les tests auront lieu, dirigés par le Docteur Isabelle Ravaux. Ce vaccin, mis au point à l’institut de biologie structurale de l’hôpital de la Timone, a été conçu avec une « molécule anti-sida » par le directeur du laboratoire de biologie de cet institut marseillais, le Docteur Erwann Loret. Il permettrait au système immunitaire de fonctionner de nouveau. Ce vaccin, a été testé sur des animaux, avec des résultats plus que satisfaisants. La dose et la proportion de ce vaccin qui conviendrait à l’homme auraient été trouvées. « Les autorités de santé ont donné leur autorisation finale il y a tout juste une semaine», précise le Dr Loret.

Un vaccin qui pourrait sauver des millions de vie

Depuis plusieurs années l’ONU a fait de la lutte contre le sida une de ses priorités, avec son programme Onusida. Selon le rapport de ce programme en 2012, plus de 36 millions d’êtres humains seraient séropositifs. Le nombre de décès à la suite de leur contamination est évalué à 28 millions de personnes entre 1981 et 2012. Un résultat fructueux sur l’homme aurait un retentissement mondial, tant la pandémie touche la planète.

 

  • Le sida qui touche terriblement l'Afrique


    Une liste des pays les plus touchés par le sida a été dressée par Onusida. Sur les 36 millions de personnes vivant avec le sida, plus des deux tiers vivent en Afrique Subsaharienne. En Ethiopie, Afrique du Sud, Zimbabwe et au Botswana, Nigéria, Lesotho, Kenya, Swaziland, Zambie plus de deux millions de citoyens sont atteints par le virus du VIH. Le taux d’utilisation du préservatif lors des rapports sexuels n’est que de 5% dans cette partie du monde.

Publié par Roynard Robin

Partager cet article