Societe

Une ronde silencieuse à République

08 Janvier 2015

Photo : Lucie Augé
Deux cents personnes se sont regroupées place de la République à Paris pour observer une minute de silence en solidarité avec les victimes de la fusillade du siège de Charlie Hebdo.

Il est midi place de la République à Paris. 200 personnes se tiennent la main et forment une ronde qui occupe tout l’espace de la place en signe d’unité. La même indignation se lie sur leurs visages. Des visages couverts de larmes, dans une ambiance lourde de chagrin et d’émotion.

Pas un bruit, pendant dix minutes, si ce n’est le moteur des voitures et la pluie qui s’abat sur le sol. Les yeux se tournent vers la statue de Marianne, symbole républicain. Les corps sont statiques. Puis une vague d’applaudissements brise le silence pendant deux minutes. Des larmes coulent sur les joues. Un homme d’une soixantaine d’années lève le poing et la tête en visant le ciel.

Un groupe de jeunes assis à côté semble prostré alors que la ronde se dissipe pour se recueillir près des message au pied de la statue, bougies et photos laissées en hommage aux dessinateurs, journalistes et policiers morts. En pleurs, Vinciane, 28 ans, se dit “indignée, triste et inquiète”. De retour du Nigeria, elle trouve insupportable de constater ce terrorisme grandissant en France. Fidèle lectrice de Charlie Hebdo, elle est émue car elle avait “l’impression de connaitre les dessinateurs à travers leur travail”. Elle reviendra demain à cette même place pour continuer le rassemblement. Mais ce dont elle a le plus peur ce sont “les amalgames, qui risquent d’être utilisés après ce désastre par les extrémistes politiques et radicaux”.

Publié par Lucie Augé

Partager cet article